Aménagement

Quel est le type du sol de mon jardin ? 3 types de sol différents

Une mauvaise structure du sol ou un sol desséché peut entraîner des problèmes au jardin, tels qu’une mauvaise santé ou une croissance déficiente des plantes. C’est pourquoi il est important de connaître le type de sol auquel vous avez affaire et de l’entretenir en fonction de ses besoins spécifiques. 

Comment déterminer le type du sol de votre jardin ?

Mouillez bien un morceau de terre, prenez une poignée de terre et pétrissez-la pour former une boule. Que se passe-t-il ?

  • Si la boule de terre humide se disloque immédiatement après le pétrissage, vous avez affaire à un sol sablonneux, léger mais infertile .
  • Si vous pouvez rouler le sol humide jusqu’à l’épaisseur d’un crayon, vous avez un sol argileux, fertile mais assez difficile à travailler.
  • Si vous pouvez rouler le sol humide jusqu’à l’épaisseur d’une saucisse, alors vous avez de la chance, car cela signifie que vous avez affaire à un sol limoneux, très fertile et facile à travailler.

Découvrez ce dont chaque type de sol a besoin afin de constituer un milieu de culture optimal pour vos plantes.

Sol sablonneux

Un sol sablonneux est constitué de gros grains avec beaucoup d’air entre les grains. Léger et facile à travailler, ce type de sol ne peut malheureusement pas retenir l’eau et les éléments nutritifs. Il a donc besoin de votre aide.

Sol argileux

Un sol argileux est très fertile, mais difficile à travailler. En été, il se dessèche et devient très dur, tandis qu’en hiver il se transforme en une masse collante. 

Sol limoneux

Le test vous indique que le sol de votre jardin est limoneux ? Alors vous avez de la chance ! Les sols limoneux sont en effet très fertiles et faciles à travailler. Les excès d’eau étant facilement évacués, ce type de sol présente toujours un rapport air/eau optimal. Pour garder un sol limoneux en pleine forme, il suffit de prévoir un chaulage et une fertilisation d’entretien chaque année.

À lire aussi : Améliorer le sol pour vos plantes : indispensable ou superflu ?

En résumé

Mouillez bien un morceau de terre, prenez une poignée de terre et pétrissez-la pour former une boule. Sol sablonneux : la boule se disloque immédiatement après le pétrissage. Sol argileux : vous pouvez rouler la terre humide jusqu’à l’épaisseur d’un crayon. Sol limoneux : vous pouvez rouler la terre humide jusqu’à l’épaisseur d’une saucisse.

Trouvez un point de vente près de chez vous

DCM Newsletter

Inscrivez-vous au bulletin d'info!